PME Suisses : 5 règles d’or à connaitre avant de se lancer à l’export

//PME Suisses : 5 règles d’or à connaitre avant de se lancer à l’export

PME Suisses : 5 règles d’or à connaitre avant de se lancer à l’export

Bon nombre d’entreprises suisses se lancent à l’export pour trouver de nouvelles opportunités et relais de croissance ou pour survivre. Vouloir se développer à l’international est une ambition légitime mais il faut savoir s’organiser et prendre quelques précautions avant de se lancer à l’export.

Mais réellement, pourquoi exporter ? Quelles sont les avantages pour les petites et moyennes entreprises suisses ? Quelles sont les précautions avant de se lancer à l’export ?

Pourquoi aller à l’international ?

L’intérêt d’aller à l’international réside dans le fait que c’est le meilleur moyen pour une entreprise de s’assurer une croissance des ventes et des profits. Exporter ouvre un large panel de possibilité et d’intérêts à une entreprise. Ce pourquoi, de plus en plus de PME Suisses se lancent à la conquête d’autres horizons. Voici les points essentiels et utiles à toute entreprise souhaitant organiser sa démarche à l’exportation.

Différentes raisons poussent les petites et moyennes entreprises suisses à aller à l’international :

  • Des raisons commerciales : trouver de nouveaux débouchés, répartir les risques, augmenter les ventes, étudier l’état des marchés et savoir quel concurrent se trouve sur quel marché…
  • Des raisons économiques : l’export permet d’atteindre des niveaux d’économies d’échelle qui favorisent la réduction des coûts unitaires de fabrication. Cela aide également à résister aux produits équivalents importés et offerts à des prix moins élevés, acquérir de nouvelles technologies, renforcer sa compétitivité, accélérer sa croissance et accroître son chiffre d’affaires. L’occasion est aussi d’élargir les possibilités de ventes ainsi que les débouchés. Avec des prix à l’export offrant des marges positives, la progression des bénéfices n’est pas négligeable.
  • Des raisons opportunistes : se lancer à l’export laisse place à la possibilité de générer assez de revenus et de profits pour investir dans l’amélioration de ses produits existants afin de concevoir de nouveaux produits et d’innover. Mais cela peut aussi être une stratégie pour écouler des productions excédentaires, se lancer un nouveau challenge ou encore contourner les obstacles liés à la réglementation.

Pour réussir à l’export, il faut bien entendu se préparer. Les règles à suivre sont bien connues. Voici 5 précautions avant de se lancer à l’export :

  1. Faire un audit de votre entreprise pour connaitre vos forces, vos faiblesses, vos ressources financières et humaines et votre capacité de production et de logistique afin d’ être sûr que votre entreprise a les épaules suffisamment solides pour passer les frontières.
  1. La sélection des marchés. Réalisez une matrice de sélection pour déceler les opportunités à l’étranger, les évaluer et comparer leur attractivité. Ainsi, l’entreprise pourra identifier les marchés les plus prometteurs sur lesquels elle concentrera ses efforts de prospection et sur lesquels elle mènera des études plus poussées. Elle permet aussi d’écarter les pays trop difficiles d’accès.
  1. Etudier le marché. Faire une étude de marché, prendre connaissance des caractéristiques de la demande et l’offre des concurrents pour apprendre à positionner vos produite sur un marché étranger. Chaque pays à sa manière de consommer et les packagings ne sont pas les mêmes en France et à l’étranger.
  1.  Se positionner. Positionnez vos produits en adaptant le format, l’emballage, les circuits de distribution aux caractéristiques du pays.
  1. Réaliser un fichier de prospection. Cet élément vous aidera à vous lancer à l’étranger et à vous renseigner sur les pratiques commerciales du pays. Le choix d’une assurance prospection peut permettre à l’entreprise d’envoyer plus sereinement son équipe commerciale à l’étranger.

Cependant, il peut être intéressant de confier cette étude à une entreprise experte dans l’audit et le conseil à l’export pour réussir votre développement à l’international.

De plus en plus de PME sont tentées par l’export bien que ce ne soit pas une chose à prendre à la légère. Une fois les premières réflexions menées et les potentiels de développement identifiés, des actions concrètes peuvent être mises en place pour se lancer dans l’export.

Si vous pouvez aller plus loin dans votre démarche de visibilité en ligne, l’une des actions clés à mener consiste à adapter son site internet PME à la nouvelle dimension internationale de votre entreprise pour avoir plus de chances de trouver de nouveaux clients et partenaires étrangers. Pour affirmer votre présence à l’international, plusieurs variables doivent être prises en compte :

  • La traduction du site en plus langues, pour s’assurer que le site internet est compréhensible et vendre à l’échelle mondiale
  • Les plateformes & réseaux sociaux, afin de renforcer la proximité et réduire les barrières à l’export.

Effectivement, il ne faut pas négliger cet élément et internationaliser sa communication pour donner une dimension internationale à son entreprise; Ce qui donnera une valeur ajoutée à l’entreprise!

By | 2016-11-15T13:23:47+00:00 juillet 28th, 2014|blogeden|0 Comments

About the Author:

Leave A Comment